logements à la 'caserne des vernets', genève

infos

Maître d’ouvrage  Privé
Lieu  Genève
Concours sur invitation  2017 (finaliste)
Surface  105'000 m2
Volume  320'000 m3
Programme  1'100 appartements, commerces, parking souterrain
Team projet  Philippe Meier, Martin Jaques, Ana-Inès Pepermans, Rafael Eloi, Teresa Guedes, Poli Gyaurova, Elsa Legoupil, Diego Osorio Calvo, Amalia Jimenez, Istabrak Bellara
Ingénieur civil  Ingenieri Pedrazzini Guidotti
Ingénieur cv  SB Technique
Ingénieur acoustique  AAB Stryjenski Monti
Ingénieur façade  BCS
Ingénieur sécurité feu  Orqual
Images  imagine.we.create
Maquette Atelier C1

 

 

Dans cette forme urbaine issue d’un concours d’urbanisme, le parti favorise de manière générale les appartements bi-orientés où la question typologique va plus loin que la terminologie du traversant. En effet il est proposé que presque tous les appartements de cette catégorie possèdent un espace qui permette une vue intérieure, de la rue à la cour, et soit agrémenté d’un prolongement extérieur.

Le dispositif phonique adopté pour répondre aux contraintes des deux rues passantes prévoit la réalisation d’une loggia protégée par un garde-corps plein, en verre, avec des ouvrants latéraux. Par cette mesure, les chambres des autres appartements sont tournées vers l’espace central, face à la verdure et au calme. En fonction des orientations cardinales, les chambres se « déboitent » pour permettre une vue et un apport solaire latéral.

La variété souhaitée dans le projet s’exprime par sa diversité typologique. Pour chacun des investisseurs un type d’appartement particulier a été développé sur la base des concepts généraux définis préalablement et en tenant compte d’une rationalité économique de mise en œuvre. Leurs spécificités se reflètent sur les façades offrant ainsi une reconnaissance à l’habitant de son « chez soi ».

 

 

Dans un des deux îlots la distribution prend une forme particulière due à sa programmatique et à son emplacement. En occupant une grande façade sur cour orientée au sud, la typologie à coursives permet de favoriser les échanges et les rencontres dans des lieux extérieurs de qualité en rapport avec le cœur du square. L’espace de distribution se resserre et devient balcon devant les chambres quand on arrive en bout de parcours, de manière à préserver l’intimité de ces espaces privés.

 La conception de l’enveloppe d’untel ensemble urbain se veut rationnelle et répétitive, tout en permettant la diversité. A la masse bâtie définie par le PLQ répond une forme de légèreté qui permet une perception visuelle agréable à l’usager de la ville et à l’habitant. Sur la périphérie, les dalles des loggias-balcons se détachent horizontalement devant des colonnes qui marquent à la fois le socle et le couronnement. Un garde-corps en verre accompagne cette stratification du volume. Enfin, le projet a été conçu pour offrir une structure simple, respectant des portées d’environ six mètres, avec un mélange entre des éléments coulés sur place et préfabriqués.