médiathèque et archives cantonales du valais, 1er prix, sion

infos pdf

Maître d’ouvrage  Etat du Valais
Lieu  Sion, Valais
Concours  2009 (1er prix)
Projet  2009 - 2012
Réalisation 2012 - 2016
Surface  9'235 m2
Volume  39'740 m3
Programme  médiathèque cantonale, archives de l’état, direction du service de la culture, plateforme culture-valais
Team projet  Philippe Meier, Martin Jaques, Ana-Inès Pepermans, Ariane Poncet, Frank Herbert, Laurent Miranda, Clara Caldeira, Sébastien Le Dortz, Amalia Jimenez, Julio Lopez, Christophe Berther, Patrick Flum, Lelia La Macchia, Linda Serra, Jean-Philippe Tournigand Demilly
Architecte réalisation  Cagna + Wenger
Ingénieur civil  Bisa
Ingénieur géotechnique  BEG
Ingénieur cvs  GD Climat
Ingénieur e  Lami
Ingénieur acoustique  bS Lucane
Ingénieur façade  Arteco
Géomètres  Geosat
Maquette Atelier C1
Artistes  Daniel Schlaepfer, Pierre Vadi
Photos Yves André

L’objectif du projet est de regrouper sur le site des anciens arsenaux militaires de la Ville de Sion plusieurs organismes cantonaux à vocation culturelle, notamment la Médiathèque du Valais et les Archives d'Etat. Ce rassemblement a pour vocation la création d’un véritable pôle culturel, scientifique et patrimonial qui favorise les échanges disciplinaires et encourage la recherche, la formation et les rencontres, l’optimisation de la gestion et conservation du patrimoine valaisan ainsi que son accessibilité au public. Il se veut également lieu de référence pour les rencontres entre artistes et opérateurs culturels.
Le projet opte pour la conservation et la mise en valeur des deux arsenaux en y intégrant ces fonctions nouvelles: l’Arsenal cantonal (1895, architecte Joseph de Kalbermatten) disposé au Nord du site, et l’Arsenal fédéral (1917) disposé au Sud. L’enjeu principal de l’intervention architecturale est ici d’assurer l’assemblage de deux bâtiments à haute valeur patrimoniale en un ensemble cohérent.

La mise en place d’un nouveau bâtiment de liaison participe de cette intention en reliant les différents plateaux des deux arsenaux existants. De vocation avant tout distributive, il devient également un espace de référence: lieu de tous les passages, de tous les regards et de la collectivité. La forme pliée composée de facettes triangulaires planes fait référence au cristal de roche de la nature valaisanne. A une peau intérieure dématérialisée et blanchie, ponctuée d’éclats lumineux, répond sur l’extérieur une façade en panneaux d’acier inoxydable poli dans laquelle se reflètent le paysage, le ciel et les bâtiments existants, proposant ainsi une observation changeante de la substance historique du lieu.
L'enjeu majeur du projet a été d’assurer l’intégration d’espaces biens spécifiques et différenciés de l’affectation initiale dans une structure existante: donner à voir l’intervention contemporaine tout en préservant la substance historique. Une attention particulière a été accordée à l’intégration de toute l’infrastructure technique nécessaire tant aux nouvelles conditions de confort intérieur qu’à la préservation des ouvrages précieux.