école de commerce raymond uldry, 1er prix, genève

infos

Maître d’ouvrage  Etat de Genève
Lieu  Genève
Concours  2009 (1er prix)
Projet  2009 - 2011
Realisation 2013 - 2017
Surface  17'340 m2
Volume  86'800 m3
Programme  75 salles de classes, 3 salles de gymnastique, aula de 300 places, réfectoire de 200 places, médiathèque, logement du concierge, abri vélos
Team projet  Philippe Meier, Ana-Inès Pepermans, Martin Jaques, Ariane Poncet, Frank Herbert, Jean-Daniel Pasquettaz, Adrien Renoult, Amalia Jimenez, Adriano Reis, Julio Lopez, Diego Osorio, Catherine Martinie, Linda Serra, José Ortells, Teresa Blanco, Francisca Machado, Rodrigo Linogaspar, Laurence Boyé, Kim Henny, Guillaume Boussemart, Paulo Duarte, Sebastien Ledortz, Tiago Menino, Nicolas Pailler, Joel Fernandes, Patrick Flum, Jeao-Pedro Vaz, Antonio Martin Prieto, Marta Alpium, Angelos Kominos
Architecte réalisation  architech
Ingénieur civil et géotechnique ab ingénieurs
Ingénieur cv  BG ingénieurs conseils
Ingénieur s  Schumacher inegnieurie
Ingénieur e  Scherler
Ingénieur acoustique  AAB Stryjenski Monti
Paysagiste  Oxalis
Ingénieur façade  BCS
Ingénieur sécurité feu  Haldi, Scherler
Ingénieur sécurité  Orqual
Géomètres  Haller, Ney & Hurni
Images  Imagine
Maquette Atelier C1
Photos Yves André

La parcelle se situe en tête d’un nouveau front urbanisé, qui va de la route de Frontenex à la Gradelle. Les gabarits seront assez importants. Ce nouveau statut du haut du plateau se met en rapport étroit avec une 'pénétrante de verdure' qui arrive de la campagne jusqu’à la ville. 
Afin de rendre compte de cette situation particulière et de faire en sorte que la nouvelle école de commerce participe à cette articulation, le bâtiment a été conçu de telle manière à être un objet dessiné comme une sorte de grande 'fleur', posée dans un espace vert. La position du dispositif d’entrée rend hommage à la présence de l’ancienne 'villa Patry' qui lui fait face. 
Ouvrant ses 'bras' au paysage lointain (Salève, Voirons, Jura, etc), le bâtiment s’insère dans un monde végétal dont il est le prolongement artificiel. Afin de limiter l’impact sur le sol, les trois salles de gymnastique ont été superposées.
Ce dispositif en coupe, permet non seulement d’avoir des vues dans les salles depuis les espaces de distribution, mais aussi d’éclairer naturellement ceux-ci par l’apport de lumière des salles elles-mêmes. 

 

Disposées 'en étoile' autour d’un coeur distributif, les salles de classes et salles spéciales s’égrainent le long de murs en béton brut apparent, percés de fines césures de lumière. Dans la branche nord-ouest de l’école se situent les éléments programmatiques communs : la cafétéria, la salle des maîtres, la médiathèque (avec un double niveau) et une salle polyvalente. 
Les façades sont constituées d’élements préfabriqués en béton haute performance, dont la rythmique évoque la structure d’un arbre. Une plus grande densité de porteurs en bas, s'allègeant vers le haut, allant ainsi dans le sens naturel de la diminution des efforts. 
Les aménagements extérieurs s’insèrent autour de l’école avec le même souci de préservation du domaine végétal.