extension du restaurant du chuv, lausanne

infos pdf

Maître d'ouvrage  Etat de Vaud, DSAS, CHUV
Lieu  Lausanne
Dates projet  2009-2012
Dates réalisation  2012-2015
Surface  3'548 m2
Volume  16'170 m2
Programme  Restaurant du personnel 900 places et bureaux de médecins
Team projet  Philippe Meier, Martin Jaques, Ana-Inès Pepermans, Jean-Daniel Pasquettaz, Christophe Berther, Tiago Menino, Laurence Boyé, Ludovic Durand, Adriano Reis
Direction des travaux  Tekhne
Architecte paysagiste  Belandscape
Ingénieur civil  Conus & Bignens
Ingénieur cv  Weinmann énergies
Ingénieur s  BAConsulting
Ingénieur e  srg engineering
Ingénieur éclairagiste  Aebischer et Bovigny
Ingénieur façade  BCS
Ingénieur acousticien  Ecoacoustique
Géomètre  Lehmann
Artiste  Anne Peverelli
Photographe  Yves André

 

Le restaurant du personnel est situé au cœur même de la cité hospitalière, dans un environnement hétérogène marqué par la présence forte et rigoureuse du bâtiment d’origine. La verticalité de la tour d’hébergement du côté est, de même que le retournement de la Policlinique médicale universitaire sur l’avenue du Bugnon du côté ouest servent à la fois de repère contextuel, d’écrin et de fond de scène à la nouvelle extension et lui permettent de bénéficier ainsi d’une orientation plein sud, en direction du lac et de la lumière.
La détermination du gabarit du nouveau volume est dictée d’une part par la capacité de la structure existante à supporter les charges de nouveaux planchers, et d’autre part par un jeu d’équilibre entre l’extension du volume bâti et la mise à disposition de surfaces extérieures pour les terrasses et les patios supérieurs. Ainsi, un volume de deux niveaux est mis en place à cheval sur la dalle de toiture du restaurant pré-existant, permettant d’agrandir la capacité de la salle de six à neuf cent places assises, et d’accueillir des surfaces administratives destinées aux médecins au niveau supérieur.

En terme de masses, le nouveau volume s’étire tout en longueur sur ses deux niveaux, comme en écho au nouveau volume compact de l’extension du Centre coordonné d’oncologie disposé en contrebas.
L’aménagement de la salle du restaurant est entièrement repensé par rapport à son esthétisme des années septante. Les sols sont refaits, les colonnes porteuses sont rhabillées dans un jeu chromatique homogène. Un nouveau faux-plafond recouvre l’entier de la salle. Il va en se rehaussant du côté de la façade pour permettre une meilleure pénétration de la lumière naturelle tout en accentuant le cadrage panoramique sur les extérieurs. Ajouré, composé d’ailes triangulaires déployées, son caractère formel affirmé répond à de multiples contraintes techniques: en plus de répondre aux normes acoustiques, il intègre les infrastructures d’éclairage et de ventilation et permet également d’assurer l’extraction des fumées en cas d’incendie.